Berry-Touraine

Actions pour soutenir les personnes âgées isolées

Mis à jour le 16/04/2020

Plateforme du gouvernement "jeveuxaider.gouv.fr" et/ou covid19.reserve-civique.gouv.fr

Elle permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc…) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions vitales :
  1. aide alimentaire et d’urgence ;
  2. garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ;
  3. lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap ;
  4. solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés).

Ainsi, ceux qui le souhaitent peuvent s’engager et donner de leur temps pour que les plus démunis ne soient pas les premières victimes de cette crise.
  

Le dispositif national « Croix Rouge chez vous » qui propose une écoute et une livraison solidaire

Toute personne vulnérable confinée en situation d’isolement social peut appeler 7j/7, de 8h à 20h, leur numéro national 09 70 28 30 00 pour bénéficier :
  • d’une écoute chaleureuse et rassurante de la part d’un professionnel du soutien psychologique,
  • d’informations fiables sur la situation,
  • de la possibilité de commander des produits de première nécessité : denrées alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien (sans que cela ne concerne l’aide alimentaire), médicaments (un partenariat avec les pharmacies est conclu pour faciliter la récupération de médicaments) que des volontaires de la Croix-Rouge leur livreront chez elles en toute sécurité dès le lendemain.


La ligne d'écoute "Solitud'écoute", des Petits frères des Pauvres

Accessible gratuitement au 0 800 47 47 88, le numéro est ouvert tous les jours de la semaine de 15h à 20h, y compris les jours fériés.

Visites hebdomadaires - Groupe La Poste

Pendant toute la durée du confinement, une visite hebdomadaire de lien social est offerte à toutes les personnes qui souhaitent en bénéficier. Dans le cadre des visites au domicile des seniors, le facteur appliquera les mesures sanitaires pour protéger son client : port du masque de type chirurgical, usage de gel hydro alcoolique, respect des distances de protection.
 

L’Agirc-Arrco

Un service gratuit d’aide aux courses pour les retraités en situation de fragilité
Pour leur éviter d’avoir à sortir et limiter autant que possible les risques de contamination, l’action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco expérimente depuis le 25 mars un dispositif d’aide aux courses destiné aux retraités isolés de 70 ans ou plus.
Les assurés sont contactés par les collaborateurs Agirc-Arrco présents dans les territoires (comités régionaux d’action sociale, plateformes téléphoniques, caisses de retraite complémentaire, centres de prévention Bien vieillir Agirc-Arrco). S’ils le souhaitent, une demande d’intervention est déclenchée auprès d’une association d’aide à la personne agréée.
A noter : les assurés peuvent aussi appeler directement le 0 971 090 971 (prix d’un appel local) qui les mettra en relation avec une association d’aide à domicile locale. L’association prendra directement contact avec le retraité pour fixer ensemble les détails pratiques de l’intervention (date et heure de la livraison, liste des courses, paiement…). Pour respecter les consignes sanitaires et protéger à la fois le retraité et le professionnel, les courses seront déposées à la porte d’entrée du domicile.
Ce service est gratuit, le bénéficiaire ne réglant que le prix de ses courses. Il peut être utilisé jusqu’à 5 h par semaine et sera reconductible pendant toute la durée de la crise sanitaire.
Une cellule d'écoute
Autre initiative : depuis le 25 mars, afin de prévenir les situations d’isolement, les équipes Agirc-Arrco contactent par téléphone les assurés s’étant inscrits au cours de ces derniers mois aux prestations proposées par les centres de prévention Bien vieillir Agirc-Arrco (bilans de prévention, conférences, tables rondes, ateliers, manifestations…).
Placés sous le signe de l’écoute et de la proximité, ces appels permettent également aux collaborateurs d’évaluer la situation des personnes et de les conseiller au mieux pendant cette période difficile.

 

Le Secrétariat d’Etat au Numérique

Il soutient l’initiative du centre d’aide « Solidarité Numérique », porté par les acteurs de la médiation numérique autour de la coopérative La MedNum. Il s’agit d’apporter une aide à celles et ceux qui ont besoin d’être accompagnés dans la prise en main de services en ligne essentiels en période de confinement (faire ses courses en ligne, faire ses démarches administratives, télé-consulter un médecin, s’informer, communiquer avec des proches, etc.).
 
Deux outils sont mis à disposition :
  • un numéro d’appel gratuit : 01 70 772 372  (ouvert, à ce stade, en semaine de 9h à 18h) pour être aidé par un médiateur numérique volontaire au téléphone ;
  • un site internet https://solidarite-numerique.fr/ pour trouver des tutoriels et guides pas à pas, simples à regarder pour apprendre à faire seuls ces démarches ;
 

Suivi téléphonique de France Touraine Alzheimer 37 pour répondre aux problématiques spécifiques rencontrées par les familles concernées par la maladie :

Appuyées par des bénévoles et des professionnels, l’association France Touraine Alzheimer 37 continue à être disponible par téléphone 24h sur 24 pour les aidants et personnes malades d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, ainsi que par mail à défaut de contact physique, les permanences et l'accueil de jour les Capucines qui étant fermés
Mail : alzheimer.touraine@free.fr
Téléphone : 02.47.43.01.55

 

Soutien aux aidants familiaux par téléphone par l’association Passerelle Assist’Aidant :

Passerelle Assist’Aidant a dû reporter ses visites à domicile chez les aidants familiaux . Cependant les «psychologues fil rouge» maintiennent un contact régulier par téléphone et mails.
Le confinement rend encore plus difficile le rôle des aidants. Un accompagnement psychologique peut être mis en place et des conseils donnés. Ce contact est très apprécié.
Mail : contact@assistaidant.org
Téléphone : 07.69.67.48.70
 

Mise en place d’un dispositif d’aide aux courses destiné aux retraités isolés de 70 ans et plus par l’AGIRC-ARRCO :

L’action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco expérimente depuis le 25 mars un dispositif d’aide aux courses destiné aux retraités isolés de 70 ans ou plus.
Les administrateurs ont décidé de poursuivre cette expérimentation. Aussi à compter de ce jour la prestation est ouverte aux personnes bénéficiant d’un plan d’aide pérenne : cette aide aux courses permet de respecter les mesures de confinement.
L’offre peut être proposée à tout allocataire Agirc-Arrco de 70 ans et plus, en situation de fragilité et/ou d’isolement.
Nota : les plateformes étant assez chargées en cette période, ne pas hésiter à demander aux personnes de laisser leur numéro de téléphone et département pour être recontactés.
 

Un relayage à domicile mis en place pour les situations délicates par la plateforme de répit et de soutien aux aidants Bulle d’R

 Le relayage au domicile a été mis en place depuis le 16 mars pour les situations les plus délicates (aidant en rupture, aidé tout seul... ) suite à la fermeture des accueils de jour Relais cajou et la suspension d'activités pour la plateforme de répit des aidants Bulles d'R.
Dans ce cadre les professionnels interviennent principalement sur des personnes reçus habituellement en accueils de jour. 2 salariés interviennent sur 4 jours et proposent de venir à domicile pendant 3 heures pour permettre à l'aidant de souffler. Elles mettent en place des activités de stimulation et conseillent l'aidant pour trouver quelques solutions pour les moments difficiles à domicile.
La sécurité est primordiale, les salariées sont équipées de blouses, gants et masques. Elles prennent la température des personnes chez qui elles vont avant d'intervenir.
Aujourd'hui les créneaux sont tous pris et les visites à domicile alternent pour répondre à la demande. Mais la plateforme reste à l'écoute des urgences pour trouver des solutions.
 
Il n'y a pas eu de rupture en ce qui concerne les appels téléphoniques. Une veille est effectuée auprès des personnes inscrites aux relais cajou et Bulles d'R.
La plateforme de répit et de soutien aux aidants Bulles d'R est toujours disponible en appelant le 02.47.25.91.16 (accueil téléphonique des relais cajou)
 

Un soutien offert par Médiations et Parentalité pour soutenir l’écoute et les échanges téléphoniques auprès des plateformes de répit et des EHPAD

 Pour se situer en complémentarité des actions déjà mises en place, Médiations et parentalité propose aux plateformes de répit des aidants et certains EHPAD 2 temps d'écoute et d’échanges téléphoniques (le mardi et le jeudi de 14h à 17h) avec des médiatrices familiales à destination des aidants les plus en souffrance.
 

L’adaptation des actions mises en place par Uniscité

1 000 jeunes intervenaient avant le confinement auprès des personnes âgées en résidences autonomie et en EHPAD. Désormais le contact se fait par téléphone, durant un échange de 20 minutes à 1 heure.
Uniscité se met en lien avec les partenaires locaux afin de pouvoir aider aux livraisons de course, de médicaments….
Le maintien du lien grâce au numérique dans les EHPAD est possible mais difficile. Il exige un accompagnement des référents qui sont malheureusement peu disponibles en raison de leur mobilisation auprès de tous les résidents dans le contexte actuel.
 

Le rapport de Jérôme GUEDJ sur les leviers à répertorier pour lutter contre l’isolement des personnes âgées :

Par lettre de mission du 24 mars 2020, le ministre de la santé Olivier Véran a confié à Jérôme Guedj la mission “d’identifier les leviers qui sont aujourd’hui à la main des pouvoirs publics, des acteurs de terrain et de la société civile pour combattre l’isolement des aînés, pour le temps de crise mais aussi pour la période qui suivra”. Il lui demandait également “de proposer et de coordonner un dispositif opérationnel de mobilisation”.
 
La mission pilotée par Jérôme Guedj, composée d’une équipe opérationnelle de 30 experts et acteurs de terrain, a remis le 6 avril au ministre des Solidarités et de la Santé un rapport comprenant 42 propositions et une première série de recommandations opérationnelles :
Olivier Véran a décidé de valider immédiatement 5 recommandations ou orientations permettant de mettre en œuvre un véritable plan de mobilisation nationale contre l’isolement :
  1. Le renforcement, du numéro vert national d’écoute de la Croix Rouge avec une attention spécifique pour les personnes âgées, fragiles et isolées. Ce numéro (09 70 28 30 00) est accessible, de 8h à 20h, 7 jours sur 7. En cas de repérage d’un besoin de soutien psychologique, un transfert sur la plate-forme Croix-Rouge Ecoute 0 800 858 858 sera effectué
  2. Le rappel d’un message et d’une responsabilité forte : téléphonez, téléphonez, téléphonez
  3. La mise à disposition d’outils très concrets pour faciliter la mobilisation des maires et des conseils départementaux, en première ligne pour maintenir le lien social dans cette crise
  4. L’identification des ressources permises par les nouvelles technologies et les acteurs de la Silver économie pour soutenir les aidants et professionnels du soin et de l’accompagnement, à domicile et en établissement.
  5. La diffusion des bonnes pratiques et des initiatives locales qui luttent contre l’isolement, grâce à une plateforme hébergée par le site du ministère des solidarités et de la santé.https://www.carrefourdesinnovationssociales.fr
 
Consulter le rapport en cliquant ici.
 
Plusieurs sites complémentaires sont proposés pour soutenir la lutte contre l’isolement :
https://solidarite-numerique.fr/contact permet d’apporter une première aide aux personnes qui n’ont pas l’habitude d’utiliser certains services en ligne essentiels.
https://www.solidaires-handicaps.fr/ offre des ressources et initiatives associatives et locales par type de handicap, permettant de trouver des réponses aux questions du quotidien, offrant la possibilité de proposer des actions de solidarité à réaliser ou des missions pour des bénévoles.
 

Un veille sociale téléphonique mise en place par la plateforme d’accompagnement et de répit AGEVIE

Le service des Rendez-vous d’AGEVIE, a mis en place dès le 16 mars dernier une veille sociale téléphonique. Ainsi 2 professionnelles ont une conversation téléphonique au moins une fois par semaine avec toutes les personnes ou leur famille qui fréquentent les accueils de jour.
Une écoute est également proposée aux proches aidants qui en éprouvent le besoin par le biais de la Plateforme de Répit qui demeurent joignable tous les jours de la semaine.
Pour cela, un numéro unique : le 02 47 36 96 83
 

Une nouvelle équipe citoyenne au sein de l’ADMR 37

Depuis le 23 mars, l’ADMR a activé une cellule MONALISA au sein du réseau ADMR 37 sur Tours et l'agglomération. Cette équipe citoyenne est composée d'un groupe de bénévoles ADMR coordonné par un bénévole référent ayant suivi une formation socle MONALISA, et formé aux visites à domicile.
Chacun de ces bénévoles téléphone 2 à 3 fois par semaine à des personnes identifiées par le réseau de l’ADMR comme étant les plus isolées et n'ayant que très peu ou plus d'intervention d'aide à domicile.
Ces appels de convivialité se déroulent à l'aide des supports "entretien téléphonique face au Covid" élaborés et partagés par le réseau national MONALISA.

Si une personne appelée plusieurs fois ne répond pas, alors la responsable de secteur est alertée.
D'autre part, sur les zones rurales, les bénévoles et/ou une secrétaire administrative appellent régulièrement toutes les personnes chez qui les interventions ont été diminuées ou supprimées.
L'objectif de ces actions est bien de ne pas laisser dans l'isolement des personnes fragiles et de continuer sous une autre forme leur accompagnement.